Le Troisième homme

a.k.a. The Third Man

Holly Martins, un minable écrivain américain, est venu retrouver son ami Harry Lime dans la Vienne dévastée de l’après-guerre. Mais celui-ci a trouvé la mort dans un accident de voiture alors que la police le suivait de très près. Martins mène sa propre enquête et retrouve Lime, vivant, mêlé à un odieux trafic de penicilline.

Un excellent film noir, au scénario très bien ficelé et à la réalisation parfaitement maîtrisée. Certains plans sont fabuleux, des jeux de lumière malgré le noir et blanc – la première apparition d’Orson Welles notamment – aux coures-poursuites dans les rues de Vienne – et même jusque dans les égouts !

La musique est superbe et colle bien au film, le rythme ne faiblit pas grâce au rebondissement relançant totalement le film à sa moitié : The Third Man est une Palme d’or amplement méritée, et même tout simplement l’un des grands chefs-d’œuvre du cinéma.

9/10

1h44 — 1949

L'avis des lecteurs :

CatastropheTrop nazePas bonBof bofCorrectSympaBon filmTrès bonExcellentChef-d’œuvre (film non noté)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *