La Party

a.k.a. The Party

Hrundi V. Bakshi, un acteur indien, est engagé par un studio hollywoodien pour interpréter un soldat indigène dans un remake de Gunga Din. Faisant preuve d’une terrible maladresse, il fait exploser un coûteux décor.
Exaspéré, C.S. Divot, le producteur, demande à ce que le nom de Bakshi soit inscrit sur une liste noire. Mais suite à un quiproquo, le comédien indien se retrouve en fait invité à la soirée annuelle du studio…

Le scénario est mince – un acteur indien se retrouve par erreur dans une fête hollywoodienne snob et s’y montre particulièrement gaffeur – mais le résultat est un petit bijou de drôlerie, emmené par un Peter Sellers hilarant à chaque apparition.

En profitant entièrement d’un décor aménagé en salle de jeux géante, Blake Edwards et son acteur fétiche nous font visiter une immense villa où chaque pièce permet au maladroit de s’exprimer pleinement. Tout est tellement bien en place, qu’il est souvent inutile pour le cinéaste de s’encombrer de tout mouvement de caméra : les plans sont souvent fixes, mais cette sobriété est largement compensée par les décors kitsch et le dynamisme des acteurs. De même, le son est souvent mis en retrait lorsque ce sont les américains huppés et inintéressants qui s’expriment ; les clichés vont d’ailleurs bon train avec l’exubérant indien et la charmante française.

Et si chaque saynète fait rire, Blake Edwards prouve que son talent ne se limite pas à un seul genre, en parvenant à faire de sa fin un moment romantique et touchant, concluant superbement ce film culte.

9/10

1h39 — 1968

L'avis des lecteurs :

CatastropheTrop nazePas bonBof bofCorrectSympaBon filmTrès bonExcellentChef-d’œuvre (film non noté)
Loading...Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>