Les Branchés à Saint-Tropez

Deux jeunes couples partent en vacances à Saint-Tropez. Sur la route, ils ont la chance de tomber sur un ancien copain de Laura qui lui propose la villa de son père à Saint-Tropez. Le film ensuite s’étire mollement jusqu’à l’arrivée du propriétaire de la villa. Celui-ci s’avère être un faux-monnayeur, accompagné de deux acolytes farfelus. Une course poursuite s’engage entre nos escrocs et la police.

Le maître du nanar comico-érotique, mêlant gags stupides et filles dénudées, le tout autour d’un semblant d’histoire sans aucun intérêt, signe là le premier volet de sa plus grande trilogie, les film « à St-Tropez ».

Parfaitement caractéristique de son « œuvre », ce film est débile et inutile, simple prétexte à faire évoluer des filles aux seins nus avec des situations comiques ringardes. Bref, un véritable chef-d’œuvre du genre, par celui dont le talent en la matière n’a jamais été égalé depuis.

0/10

1h25 — 1983

L'avis des lecteurs :

CatastropheTrop nazePas bonBof bofCorrectSympaBon filmTrès bonExcellentChef-d’œuvre (film non noté)
Loading...Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>