Edward aux mains d’argent

a.k.a. Edward Scissorhands

Edward Scissorhands n’est pas un garcon ordinaire. Création d’un inventeur, il a recu un coeur pour aimer, un cerveau pour comprendre. Mais son concepteur est mort avant d’avoir pu terminer son oeuvre et Edward se retrouve avec des lames de métal et des instruments tranchants en guise de doigts.

L’imagination et le génie de Tim Burton, la performance de Johnny Depp : pour leur première collaboration, le fameux duo propose un petit bijou de poésie et d’émotion. Tout est très bon dans ce film, et même si la méchanceté très noire caractéristique de ce qui deviendra « le style Burton » – vue auparavant dans Beetlejuice – laisse ici place à une critique plus subtile, le film n’en est pas moins efficace. Point de monstre explicite ici, mais un monde stéréotypé fort bien mis en scène par le réalisateur américain et de nombreux quolibets reçus par Edward, qui est différent des autres.

Bien aidé par la musique superbe de son fidèle Danny Elfman, Burton parvient à faire passer des émotions très intenses sans jamais tomber dans la facilité, avec cette histoire d’amour entre une jeune fille d’une société calibrée et cet étranger venu de nulle part. Un long métrage tout simplement beau et poétique, à l’image de la danse de Kim sous la neige…

9/10

1h45 — 1990

L'avis des lecteurs :

CatastropheTrop nazePas bonBof bofCorrectSympaBon filmTrès bonExcellentChef-d’œuvre (film non noté)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *