Casino

Dans les annees soixante-dix à Las Vegas, Ace Rothstein dirige d’une main de fer l’hôtel-casino Tangiers, financé en sous-main par le puissant syndicat des camionneurs. Le Tangiers est l’un des casinos les plus prospères de la ville et Ace est devenu le grand manitou de Las Vegas, secondé par son ami d’enfance, Nicky Santoro. Impitoyable avec les tricheurs, Rothstein se laisse un jour séduire par une virtuose de l’arnaque d’une insolente beauté, Ginger McKenna. Amoureux, il lui ouvre les porte de son paradis et l’épouse. Ses ennuis commencent alors.

Un film scorsesien par excellence, avec ses acteurs charismatiques et son histoire passionnante dans le milieu de la mafia. Le scénario est bien ficelé, de l’ascension à la descente aux enfers de mafieux à Las Vegas, avec un style très intéressant : didactique et à la limite du documentaire au départ, il devient plus proche de celui d’un film classique par la suite, tout en conservant une voix hors-champ qui narre certains détails supplémentaires au spectateur, lorsque cela est nécessaire.

Le seul problème de Casino reste cependant sa longueur excessive, puisque malgré tout l’intérêt que l’on porte au film, on ne peut s’empêcher de voir les trois heures passer. Cela n’en demeure pas moins un bon film du genre.

7/10

2h 58 — 1995

L'avis des lecteurs :

CatastropheTrop nazePas bonBof bofCorrectSympaBon filmTrès bonExcellentChef-d’œuvre (film non noté)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *