Los Angeles 2013

a.k.a. Escape from L.A.

Le fameux « Big One » tant redouté a eu lieu en 1998 et a isolé Los Angeles du reste des Etats-Unis. Quinze ans plus tard, les Etats-Unis se sont dotés d’un président particulièrement puritain et politiquement correct qui envoie tous les délinquants à Los Angeles, devenue l’ile la plus dangereuse du monde. Cuervo Jones, anarchiste latino-americain, règne sur ce bout de terre et s’est mis dans la tête, avec l’aide de la fille du président qui s’est ralliée à sa cause, de neutraliser toutes les sources d’énergie artificielles de la planète.

Une suite à gros budget de New York 1997 qui part dans le n’importe quoi. Le personnage central est toujours là, mais avec un scénario identique, simplement transposé à une autre ville et une autre année, et des effets spéciaux douteux pour l’époque, ça fait tâche.

En fait, le film est à prendre avec un certain recul, juste pour son coté fun / action, en appréciant le personnage culte, Kurt Russell et la réalisation ouf’ de Carpenter.

5/10

1h41 — 1996

L'avis des lecteurs :

CatastropheTrop nazePas bonBof bofCorrectSympaBon filmTrès bonExcellentChef-d’œuvre (film non noté)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *