Fréquence interdite

a.k.a. Frequency

John Sullivan, inspecteur de police, est toujours hante par la mort de son père, survenue lors d’un spectaculaire incendie en 1969. Par une nuit illuminée d’aurore boréale et d’éclairs magnétiques, John met en marche une ancienne radio et croit entendre la voix d’un homme. Bouleverse, il reconnaît son père. Par-delà la mort et le temps, les deux hommes se parlent. Mais tout miracle a un prix et l’enchaînement des événements va s’en trouver modifie. Face a l’étrange vague de meurtres qui se déclenche, père et fils vont se battre, chacun dans sa dimension.

Un film dont l’idée de départ est originale et plutôt sympa : les mystères de l’Espace-Temps permettent à un homme de communiquer à son père mort à travers une radio. Forcément, à la façon d’un Retour vers le futur, cela va modifier pas mal de choses et on a droit à note dose d’action.

Assez nouveau donc, et plutôt bien réalisé, le film pêche cependant par les péripéties qui arrivent par la suite, plus là pour meubler et/ou divertir qu’autre chose. On a trop souvent l’impression que l’émotion aurait pu servir davantage le film, qui se base avant tout sur des retrouvailles (certes paradoxales) mais qui sombre vers un film d’action banal, ou plutôt tout juste scindé entre deux dimensions. On perd donc parfois le charme de l’idée originale, et c’est dommageable, mais ça reste un divertissement tout à fait correct.

5/10

1h48 — 2000

L'avis des lecteurs :

CatastropheTrop nazePas bonBof bofCorrectSympaBon filmTrès bonExcellentChef-d’œuvre (film non noté)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *