Traffic

Le Président des États-Unis nomme un juge de la Cour Suprême de l’Ohio, Robert Wakefiel, à la tête de la lutte antidrogue. Cependant, ce conservateur découvre que sa propre fille, Caroline, est toxicomane.
A San Diego, Helena Ayala mène une vie paisible avec son riche mari Carlos. Mais celui-ci est arrêté, accusé d’être un puissant caïd de la région. Du jour au lendemain, Helena se retrouve sans le sou. La seule façon d’assurer l’avenir de l’enfant qu’elle porte en elle, c’est d’écouler à son tour le stock de poudre blanche.
Les agents infiltrés de la Drug Enforcement Administration, Montel Gordon et Ray Castro, appréhendent le trafiquant Eduardo Ruiz, un subalterne de Carlos qui promet de témoigner contre lui à la Cour. Les deux officiers sont chargés de sa protection.
Au Mexique, le policier Javier Rodriguez travaille sous les ordres du général Salaza. Confronté à la tentation de l’argent, Javier résiste, mais la corruption le conduit à une situation intenable.

Soderbergh propose avec Traffic un film chorale dans lequel se croisent trois histoires principales qui ont pour thème commun le trafic de drogues. Ce qui marque dès le début, c’est la photographie très jaune pour les passages au Mexique – puis l’image fortement bleutée pour la seconde trame principale – et enfin les couleurs vives utilisées pour la troisième. Cette astuce censée aider à mieux se repérer dans le film détériore quand même un peu la qualité visuelle.

Et finalement, cela ne corrige pas vraiment la difficulté que l’on a à suivre le début du film où les différentes histoires se mettent en place. Mais une fois que l’on parvient à s’accrocher dans celles-ci, elles deviennent intéressantes et portées par un très bon casting. Traffic traite alors avec sérieux de graves problèmes de société, et avec ce film somme toute très classique, Soderbergh – qui a beaucoup osé dans sa carrière, sans toujours beaucoup de réussite – réalise sans doute son meilleur long métrage.

7/10

2h27 — 2000

L'avis des lecteurs :

CatastropheTrop nazePas bonBof bofCorrectSympaBon filmTrès bonExcellentChef-d’œuvre (film non noté)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *