Catwoman

Patience Philips est une artiste douée, mais maladivement timide, qui se contente d’un modeste emploi de dessinatrice publicitaire au sein du conglomérat Hedare Beauty que dirigent le tyrannique George Hedare et sa femme, le légendaire top model Laurel. Cette société se prépare à lancer « LE » cosmétique miracle censé procurer aux femmes un visage et un corps à jamais immaculés.
Patience découvre que le produit ne possède aucune de ces vertus, mais est froidement tuée par ses patrons avant d’avoir pu dénoncer l’imposture. Tout n’est pas perdu, cependant, car celle-ci ressuscite sous l’emprise d’une force mystérieuse. Elle se réincarne, magnifiée, en une femme féline, sensuelle, d’une agilité et d’une force surhumaines : Catwoman… Libérée de ses complexes, celle-ci commence par régler quelques comptes et s’offrir certains plaisirs trop longtemps négligés…

Entre Michelle Pfeiffer, féroce dans Batman, le défi et Anne Hathaway, féline dans The Dark Knight Rises, Catwoman fut interprétée par Halle Berry dans le film du même nom.

N’en voulons pas trop à l’actrice dont les charmes représentent les seuls points positifs de la catastrophe qu’est ce Catwoman. Car pour le reste, le scénario est mauvais, Catwoman n’y est même pas mise en valeur, les seconds rôles sont ridicules, et même les effets spéciaux sont discutables. À oublier.

2/10

1h44 — 2003

L'avis des lecteurs :

CatastropheTrop nazePas bonBof bofCorrectSympaBon filmTrès bonExcellentChef-d’œuvre (film non noté)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *