King Kong

New York, 1933. Ann Darrow est une artiste de music-hall dont la carrière a été brisée net par la Dépression. Se retrouvant sans emploi ni ressources, la jeune femme rencontre l’audacieux explorateur-réalisateur Carl Denham et se laisse entraîner par lui dans la plus périlleuse des aventures…

Ce dernier a dérobé à ses producteurs le négatif de son film inachevé. Il n’a que quelques heures pour trouver une nouvelle star et l’embarquer pour Singapour avec son scénariste, Jack Driscoll, et une équipe réduite. Objectif avoué : achever sous ces cieux lointains son génial film d’action.

Mais Denham nourrit en secret une autre ambition, bien plus folle : être le premier homme à explorer la mystérieuse Skull Island et à en ramener des images. Sur cette île de légende, Denham sait que « quelque chose » l’attend, qui changera à jamais le cours de sa vie…

Un remake très long du mythe King Kong, qui de par sa longueur s’expose à de nombreuses remarques, tant bonnes que mauvaises.

L’histoire d’avant l’expédition est intéressante, elle pose bien les bases du film, même si elle peut paraître longue à certains. La suite commence à impressionner de plus en plus, à partir du moment où le voyage débute.

Les décors de l’île, ainsi que les indigènes sont superbes ! Dommage qu’ils ne soient plus du tout mis en valeur par la suite ; certes ils doivent craindre autant qu’ils vénèrent la bête, mais le film semble trop scindé en deux sur l’île : au début les indigènes, ensuite les bêtes. On aurait aimé les revoir, ne serait-ce que pendant le retour au bateau.
Les bêtes ensuite donc, sont plutôt réussies, malgré quelques défauts ; les scènes frappantes les font vite oublier, le spectacle des fuites des dinosaures (avec leurs chutes) et le combat de Kong avec les T-Rex étant magnifiques.
Les acteurs sont bons, notamment Ann et son regard superbe, mais aussi Carl et son ambition sans limite. Même Kong, dans son rôle d' »acteur », parvient à toucher le spectateur. Au final, tant par le spectacle proposé que par les acteurs, c’est plutôt bon.
Mais le point fort du film réside en sa réalisation plus que dans ses effets spéciaux, avec des temps forts bien sentis, et des mouvements de caméra superbes.

Dommage qu’au-delà de ça, le film souffre d’invraisemblances notables, tant dans le temps qui semble s’écouler de façon très irrégulière (levers et couchers de soleil) mais aussi concernant Kong (qui veut bien souffrir que quand ça arrange les scénaristes) ou encore la fusillade finale.

Sa longueur peut-être trop importante et ces quelques défauts entachent un peu le film, qui bénéficie pourtant d’une bonne réalisation au service d’effets plaisants. Un très bon spectacle donc, tout de même.

6/10

3h00 — 2005

L'avis des lecteurs :

CatastropheTrop nazePas bonBof bofCorrectSympaBon filmTrès bonExcellentChef-d’œuvre (film non noté)
Loading...Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>