La rupture

a.k.a. The break up

Pour Gary et Brooke, une simple chamaillerie autour de quelques assiettes sales dégénère un soir en dispute, et la dispute tourne à la brouille, et la brouille à la rupture. Un mot de trop, une phrase blessante sur laquelle on est trop fier pour revenir, et soudain c’est un gouffre qui se creuse au sein du couple. Pour Brooke, jeune bourgeoise pleine d’aspirations artistiques, l’enjeu était pourtant simple : se faire reconnaître à sa juste valeur et susciter chez son compagnon l’esprit d’entraide, le sens du partage qui lui font si cruellement défaut. Pour Gary, égocentrique, issu d’un milieu modeste, c’était se faire respecter mais, surtout, préserver son jardin secret, s’adonner librement à ses jeux favoris, continuer à fréquenter ses copains machos et boute-en-train.

Les meilleurs amis s’en mêlent, jouant de leur mieux les psys, les confesseurs ou les conseillers matrimoniaux…

Une trame de fond peu commune, qui aurait sans doute pu donner lieu à un meilleur film. Sans être révolutionnaire, l’idée de faire une comédie romantique sur le thème de la rupture est plaisante, et le film pas si mal, voire parfois drôle. Mais pas vraiment emballant, ce film a au moins le mérite d’être un peu plus original et d’avoir une fin plus intéressante que les classiques du genre.

4/10

1h46 — 2005

L'avis des lecteurs :

CatastropheTrop nazePas bonBof bofCorrectSympaBon filmTrès bonExcellentChef-d’œuvre (film non noté)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *