The fast and the furious: Tokyo drift

Sean Boswell est un risque-tout à qui sa passion immodérée des voitures de sport trafiquées a déjà attiré de sérieux ennuis avec la police californienne. Condamné après un accident, sa seule alternative à la prison est d’accepter la tutelle de son père, militaire de carrière basé à Tokyo.

Gaijin (étranger) dans la ville la plus moderne et la plus sexy du monde, le jeune homme se sent plus exclu que jamais jusqu’au jour où un nouveau copain, Twinkie, lui fait découvrir l’univers secret du drifting – le nec plus ultra des rodéos urbain. Un sport clandestin où l’audace, l’élégance et la fluidité de la conduite sont encore plus appréciées que la simple vitesse.

Sean est immédiatement accroché : son style de vie rebelle a trouvé sa parfaite expression dans le drift, ses périlleuses transgressions, son défi permanent aux lois de la physique…

Il n’y a rien dans ce film ! On y voit tantôt des courses poursuites avec des belles voitures puissantes, tantôt des jolies filles peu vêtues… parfois les deux en même temps…
Bref, il n’y a aucune raison d’avoir fait un film pour ça, et il n’y a aucune raison d’aller voir un film comme ça ! (ou alors juste pour pouvoir le critiquer après)

0/10

1h44 — 2006

L'avis des lecteurs :

CatastropheTrop nazePas bonBof bofCorrectSympaBon filmTrès bonExcellentChef-d’œuvre (film non noté)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *