Casino Royale

a.k.a. James Bond 007 : Casino Royale

Pour sa première mission, James Bond affronte le tout-puissant banquier privé du terrorisme international, Le Chiffre. Pour achever de le ruiner et démanteler le plus grand réseau criminel qui soit, Bond doit le battre lors d’une partie de poker à haut risque au Casino Royale. La très belle Vesper, attachée au Trésor, l’accompagne afin de veiller à ce que l’agent 007 prenne soin de l’argent du gouvernement britannique qui lui sert de mise, mais rien ne va se passer comme prévu.

Alors que Bond et Vesper s’efforcent d’échapper aux tentatives d’assassinat du Chiffre et de ses hommes, d’autres sentiments surgissent entre eux, ce qui ne fera que les rendre plus vulnérables…

Casino Royale raconte la première mission de James Bond, le plus célèbre de tous les agents secrets, qui vient d’être promu double zéro.

Un bon point (pour ceux qui ne sont pas de grands fans de la saga) cet opus se distingue des autres par une absence de gadgets et d’une James Bond Girl dans le rôle qu’on leur connait habituellement. Reste un film assez violent pour un James Bond, mais dont (comme d’habitude…) les scènes restent trop souvent exagérées. Malgré les efforts pour se distinguer des autres volets de la saga, on retrouve un méchant de l’Europe de l’Est qui cette fois-ci (sujet d’actualité oblige) se rallie à la cause du terrorisme. Comme un symbole, et comme on peut s’en douter avec le titre, James Bond affrontera le méchant dans un partie de poker avant d’en découdre avec poings & armes… et bien sur, aucun suspense, même si cela reste un bon divertissement.

Enfin, grande nouveauté, Daniel Craig interprète un Bond blond aux yeux bleus, ce qui paraît étrange, mais il joue surtout un agent secret moins classe & discret que ses prédecesseurs, sa musculature étant son principal atout dans le film. Si en cela l’esprit de 007 n’est pas respecté, le film n’en reste pas moins un des meilleurs de la série, s’articulant autour d’un héros plus humain et d’une histoire d’amour, ce que l’on n’a pas l’habitude de voir : un des meilleurs James Bond donc, mais cela reste un James Bond.

5/10

2h18 — 2006

L'avis des lecteurs :

CatastropheTrop nazePas bonBof bofCorrectSympaBon filmTrès bonExcellentChef-d’œuvre (film non noté)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *