Saw 3

a.k.a. Saw III

Le Tueur au puzzle a mystérieusement échappé à ceux qui pensaient le tenir.

Pendant que la police se démène pour tenter de remettre la main dessus, le génie criminel a décidé de reprendre son jeu terrifiant avec l’aide de sa protégée, Amanda…

Le docteur Lynn Denlon et Jeff ne le savent pas encore, mais ils sont les nouveaux pions de la partie qui va commencer…

Un troisième volet qui n’est pas le dernier, ça commence pourtant à faire beaucoup. Certes l’idée de base du premier film était excellente, le film en lui-même était d’ailleurs une réussite, mais dès le 2ème épisode, il y avait un net moins bien.

Ici, le scénario est devenu encore plus mince, et c’est un grave défaut. Là où le premier jouait de psychologie, le second se voulait plus violent… fait rarissime, Saw 3 arrive à être interdit aux moins de 18 ans par sa violence. C’est dire s’il a dépassé son prédécesseur en la matière !

Malheureusement, c’est au profit de l’intelligence du scénario de Saw, extrêmement bien ficelé et prenant à souhait. Le gore est la seule raison d’être de ce nouveau film pendant un bon moment, la réalisation est toujours aussi dérangeante lorsque les images d’accélèrent, et l’inventivité des pièges commence à lasser. Restent bien sur quelques choix auxquels les victimes sont obligés de se prêter, mais ici l’esprit vengeur est souvent moins justifié, et les alternatives trop pathétiques par moment (3 ou 4 « je te pardonne », c’est trop !)

Que reste-t’il de bon alors ? toujours cette répartition des rôles indécelable jusqu’au dénouement, et malgré la redondance de ces ingrédients, une efficacité redoutable. Le film accroche moins, mais l’on en sort pas trop déçu. C’est incontestablement moins bon que Saw 2, mais quelques idées propres à cette série en font tout de même une vraie réussite du genre. Il serait bon que le nombre de suites soit faible, mais le quatrième épisode permettra quand même de répondre à quelques questions intéressantes pour qui a suivi la série… dont le principal défaut sera justement de s’être éloigné du format simple long-métrage.

3/10

1h47 — 2006

L'avis des lecteurs :

CatastropheTrop nazePas bonBof bofCorrectSympaBon filmTrès bonExcellentChef-d’œuvre (film non noté)
Loading...Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>