Pars vite et reviens tard

Le commissaire Jean-Baptiste Adamsberg n’aime pas le Printemps.

Il se méfie des montées de sève, des désirs d’évasion, du déferlement des pulsions, tous ces signaux qui sonnent le retour des beaux jours…

Et il a raison Adamsberg… Sa fiancée, Camille, prend du recul, et son absence coupe les ailes du commissaire, au moment où il en aurait le plus besoin : Quelque chose vient de tomber sur la capitale, une énigme porteuse de malédiction, qui pourrait bien virer au malheur, si on ne la résout pas fissa… D’étranges signaux se répandent sur les portes des immeubles de Paris, et des mots inquiétants, mystérieux, sont lâchés à la criée sur les marchés…

Et puis arrive ce qu’Adamsberg redoutait : Un premier mort, le corps noirci, le visage figé dans une grimace de terreur, les signes de la peste… Et c’était ça qu’annonçait l’énigme, le retour du terrible fléau, mais avec une sacrée variante, il semble que quelqu’un contrôle la

maladie et la porte où il veut.

Un bon Thriller français, mené par un bon José Garcia.

Le scénario est intéressant, l’enquête avance à un rythme satisfaisant pour le spectateur, ça se laisse bien suivre. La réflexion du commissaire réputé pour ses intuitions est bien représentée, les indices arrivant petit à petit ; pour la fin, comme trop souvent dans ce genre de films, elle vient d’une découverte du commissaire que l’on ne peut deviner avant, et qui pourrait s’adadpter à n’importe quel autre personnage avant de nous dévoiler une explication compliquée par un super flash-back…

Bref, une fin classique, mais un film sympathique et bien tourné, qui traite d’un sujet difficile – le retour de la peste – avec de nombreuses images chocs – scènes dénudées et d’autopsie notamment : les ingrédients parfaits pour faire de l’audience !

6/10

1h55 — 2006

L'avis des lecteurs :

CatastropheTrop nazePas bonBof bofCorrectSympaBon filmTrès bonExcellentChef-d’œuvre (film non noté)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *