Le nombre 23

a.k.a. The Number 23

Walter menait une vie paisible, jusqu’à ce qu’il découvre un étrange roman, Le Nombre 23. D’abord intrigué par ce thriller, Walter s’aperçoit rapidement qu’il existe des parallèles troublants entre l’intrigue et sa propre vie. Peu à peu, l’univers du livre envahit sa réalité jusqu’à l’obsession. Comme Fingerling, le détective de l’histoire, Walter est chaque jour plus fasciné par le pouvoir caché que semble détenir le nombre 23.

Ce nombre est partout dans sa vie, et Walter est de plus en plus convaincu qu’il est condamné à commettre le même meurtre que Fingerling… Des images cauchemardesques se mettent à le hanter, celles du terrible destin de sa femme et d’un de leurs amis, Isaac French. Walter ne pourra plus échapper au mystère de ce livre. Ce n’est qu’en découvrant le secret du nombre 23 qu’il aura une chance de changer son destin…

Le nombre 23, où comment associer un grand acteur et un réalisateur qui veut trop en faire…

Le film est porté par une nouvelle grande performance de Jim Carrey, qui prouve une fois de plus qu’il peut être un excellent comédien lorsqu’il ne fait pas que des grimaces.

Mais le reste du film n’est pas à son image, et surtout pas la réalisation, exagérée du début à la fin. Joel Schumacher veut faire un film au scénario ingénieux et à l’atmosphère angoissante, mais il en fait trop et cela en devient ridicule. Si l’histoire en elle-même est très critiquable, on ne peut la juger directement puisque le film se base sur la malédiction d’un nombre, admettons… mais il tente de se justifier tout au long du film, et rien que ça, c’est vraiment risible.

C’est aussi et surtout la mise en scène de la paranoïa qui est mal gérée, dans un film qui a plus d’effusions de sang que de moments d’angoisse, et devant lequel on ne frissonne jamais comme on peut le faire devant la référence du genre, Shining. Quant à la fin, elle est décevante comme trop souvent lorsque le scénario s’engage à être un peu complexe, et il n’en reste que des invraisemblances… au final, tant par son histoire que par sa réalisation, le film laisse une impression plus que mitigée.

3/10

1h40 — 2007

L'avis des lecteurs :

CatastropheTrop nazePas bonBof bofCorrectSympaBon filmTrès bonExcellentChef-d’œuvre (film non noté)
Loading...Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>