Die Hard 4 – retour en enfer

a.k.a. Die Hard 4.0 – Live Free or Die Hard

Pour sa quatrième aventure, l’inspecteur John McClane se trouve confronté à un nouveau genre de terrorisme. Le réseau informatique national qui contrôle absolument toutes les communications, les transports et l’énergie des Etats-Unis, est détruit de façon systématique, plongeant le pays dans le chaos. Le cerveau qui est derrière le complot a tout calculé à la perfection. Ou presque… Il n’avait pas prévu McClane, un flic de la vieille école qui connait deux ou trois trucs efficaces pour déjouer les attaques terroristes.

Toujours sans grande originalité, ce quatrième volet des Die Hard est toujours aussi efficace, et surtout toujours porté par un Bruce Willis qui décidément est trop fort !

On en apprend un peu sur le personnage et sa situation familiale, ses rapports avec sa fille, mais heureusement ça n’occupe qu’une petite part de l’histoire, juste pour mettre un coté émouvant et un otage en particulier à sauver, parce que sauver le monde, ça Bruce Willis il gère maintenant ; sauver sa fille directement dans les griffes du méchant avant, c’est mieux !

Très efficace, l’histoire porte sur les nouvelles technologies, alors si la vraisemblance n’est pas toujours de mise, c’est assez intéressant d’avoir un John McLane fort aux cotés d’un hacker génial qui n’a pas trop la même vision des choses. Le duo est certes très facile, mais il permet quelques blagues de temps en temps… car l’humour de McLane est toujours présent, et les deux principaux ingrédients de la série que sont l’action rondement menée et les bons mots de John sont toujours aussi percutants !

Au final, rien de bien nouveau donc, mais on passe un très bon moment devant ce divertissement très plaisant, drôle et fort bien réalisé. Yipee-Ki-Yay !

6/10

2h20 — 2007

L'avis des lecteurs :

CatastropheTrop nazePas bonBof bofCorrectSympaBon filmTrès bonExcellentChef-d’œuvre (film non noté)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *