Si c’était lui…

Valentin, un jeune homme à l’humour désespéré, a tout perdu : sa petite amie, son job et son appartement. Il squatte chez un oncle absent dans les beaux quartiers. Sur le même palier, Hélène et son fils Jérémy. Forte et indépendante, Hélène, auteur à succès, pourfend à travers ses livres les inégalités sociales et tous les a priori.

Entre eux, un chat qui va et vient, un fils en quête de père, une soeur en quête d’amoureux, un éditeur coincé mais aussi ce qu’on ne dit pas, ces différences qu’Hélène tend à dénoncer et auxquelles nos deux personnages vont se cogner pour doucement se rapprocher et peut-être se rencontrer.

Une comédie romantique pauvre, sur fond de questions sociales… Dans le genre critique de la société, on évitera un film aussi léger, et dans le genre comédie romantique qui veut unir un couple de deux personnes qu’a priori tout oppose, on préférera un classique Pretty Woman qui a au moins le mérite d’être souvent drôle et parfois touchant.

Ici, c’est trop souvent d’une niaiserie assez insupportable, les clichés sont horribles, et le scénario assez ridicule ne parvient jamais à toucher tant tout est caricaturé à l’extrême. Le film sombre souvent dans le n’importe quoi, avec par exemple une descente d’escaliers de Carole Bouquet au ralenti, avec le petite musique de fond… pathétique ! Ou encore la prétention de prendre la morale de La vie est belle de Capra, souvent citée en modèle. Bref, le plan sur la Tour Eiffel qui scintille, et un autre sur les Champs Elysées illuminés de décorations de fin d’année sont les deux plus réussis du film.

2/10

1h28 — 2007

L'avis des lecteurs :

CatastropheTrop nazePas bonBof bofCorrectSympaBon filmTrès bonExcellentChef-d’œuvre (film non noté)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *