Je suis une légende

a.k.a. I Am Legend

Robert Neville était un savant de haut niveau et de réputation mondiale, mais il en aurait fallu plus pour stopper les ravages de cet incurable et terrifiant virus d’origine humaine. Mystérieusement immunisé contre le mal, Neville est aujourd’hui le dernier homme à hanter les ruines de New York. Peut-être le dernier homme sur Terre… Depuis trois ans, il diffuse chaque jour des messages radio dans le fol espoir de trouver d’autres survivants. Nul n’a encore répondu.

Mais Neville n’est pas seul. Des mutants, victimes de cette peste moderne – on les appelle les « Infectés » – rôdent dans les ténèbres… observent ses moindres gestes, guettent sa première erreur. Devenu l’ultime espoir de l’humanité, Neville se consacre tout entier à sa mission : venir à bout du virus, en annuler les terribles effets en se servant de son propre sang.

Ses innombrables ennemis lui en laisseront-ils le temps ? Le compte à rebours touche à sa fin…

Sorte de mélange entre l’excellent 28 jours plus tard et Seul au Monde, ce film de science-fiction démarre fort. La vision apocalyptique est prenante, et la présence de Will Smith, seul sur toutes les scènes, plonge directement le spectateur à ses cotés. L’acteur réalise d’ailleurs une belle performance, avec des traits d’humour au milieu de l’horrible de la situation. L’intensité de l’action est souvent remarquable.

La similitude avec le film de Danny Boyle va même plus loin, puisque comme dans 28 jours plus tard, un évènement inattendu vient bousculer le film dans sa seconde partie… mais ici, cette péripétie vient complètement dénaturer le film. Le scénario devient moins intéressant, le suspense diminue fortement, bref le tout est bien moins accrocheur.

Malgré quelques jolies scènes, dont l’attaque de la maison entourée de flammes, où les jeux de couleurs sont particulièrement réussis, le film ne parvient donc pas à maintenir le bon niveau qu’il avait au départ. Qui plus est, la présence du chien pour la séquence émotion, et tous ces discours autour de Dieu, n’ont pas grand intérêt et desservent plus le film qu’autre chose. Reste donc une impression mitigée de cette histoire de science-fiction déjà vue et n’apportant pas grand chose au genre.

5/10

1h40 — 2007

L'avis des lecteurs :

CatastropheTrop nazePas bonBof bofCorrectSympaBon filmTrès bonExcellentChef-d’œuvre (film non noté)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *