Juno

Juno McGuff, 16 ans, est une jeune fille qui n’a pas la langue dans sa poche mais qui, sous ses airs de dure, se cherche comme toutes les adolescentes de son âge. Alors que la plupart de ses copines de lycée passent leur temps sur Internet ou au centre commercial, Juno ne fait rien comme les autres. C’est ainsi qu’un jour où elle s’ennuie, elle couche avec Bleeker, garçon aussi charmant que peu prétentieux.

Mais quand elle tombe enceinte accidentellement, elle décide de trouver le couple de parents adoptifs idéal qui pourra s’occuper de son bébé. Avec l’aide de sa meilleure amie Leah, elle repère dans les petites annonces du journal local Mark et Vanessa Loring qui rêvent d’adopter leur premier enfant. Soutenue par sa famille, Juno fait la connaissance des Loring. Tandis que le terme de sa grossesse approche, Juno va devoir faire preuve de maturité et de courage…

Encensé par les critiques, ce petit film est une belle réussite et mérite les éloges qui lui sont adressés. Avec ses sujets sensibles et son ton décalé représenté par Juno, adolescente qui n’a pas sa langue dans sa poche, il a tout pour plaire.

Le personnage principal permet pas mal d’oppositions, en tant qu’ado (face aux adultes) mais aussi d’ordre social (face à une famille plus aisée), le tout avec des dialogues bien écrits qui font souvent mouche. Le film est intelligent, souvent très drôle, et Ellen Page est remarquable, tout autant que son personnage. De plus, plein de détails font apprécier encore davantage le film, du générique bien sympa aux bons choix de la B.O. qui se termine par exemple sur un Anyone else but you qui reste forcément dans les têtes. Tout est fait pour faire passer un bon moment, et laisser le spectateur sur un sourire. Quelques scènes sont certes plus dans le registre « émotion », et à peine certains personnages sont-ils trop appuyés – comme dans la famille adoptive – mais jamais sans géner outre mesure.
Sans aucun rapport, Juno est aussi sans doute le film où l’on voit le plus de monde courir depuis Forrest Gump :)

Bref, Juno, c’est frais et léger, sans tabou mais assez subtil. Un film brillant.

7/10

1h31 — 2007

L'avis des lecteurs :

CatastropheTrop nazePas bonBof bofCorrectSympaBon filmTrès bonExcellentChef-d’œuvre (film non noté)
Loading...Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>