Angles d’attaque

a.k.a. Vantage Point

Thomas Barnes et Kent Taylor sont deux agents secrets chargés d’assurer la protection du Président Ashton lors d’une conférence au sommet sur le terrorisme en Espagne. Peu après son arrivée, le président est victime d’une tentative d’assassinat. Dans la foule, un touriste américain a filmé toute la scène. Rex, reporter pour une chaîne de TV américaine, a elle aussi été le témoin privilégié des 15 minutes avant et après le coup de feu.

C’est en suivant la reconstitution de ces moments vécus par ces 4 personnages que la terrible vérité qui se cache derrière cet attentat nous sera révélée.

Le principe d’une même histoire, racontée par plusieurs points de vue différents, qui a fait par exemple de Jackie Brown un succès. Mais Pete Travis n’est pas Tarantino.

Ici, Vantage Point fait plus penser à une série, avec son sauvetage classique du président américain. Les différents points de vue, censés être la force du film, le desservent plus qu’autre chose : l’histoire n’avance quasiement pas jusqu’au dernier point du vue, qui lui est un rebondissement sympathique qui laisse ensuite place à un vrai film d’action. La fin est alors rythmée, et assez divertissante.

Mais jusque là, le film n’était pas passionnant et fort peu vraisemblable. Bourré de clichés assez désagréables – le président américain à lui tout seul, mais aussi plus généralement les ficelles du genre surexploitées – avec ses histoires secondaires inutiles et son scénario trop lent au départ, le film se révèle fort peu efficace et laissera le spectateur sur sa faim. Décevant.

2/10

1h29 — 2008

L'avis des lecteurs :

CatastropheTrop nazePas bonBof bofCorrectSympaBon filmTrès bonExcellentChef-d’œuvre (film non noté)
Loading...Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>