Ca$h

Un arnaqueur évite les agressifs. Et encore plus les agressifs armés.

Solal a oublié cette règle. Résultat, il est mort, assassiné par un mauvais perdant.

L’affaire aurait dû en rester là. Mais Solal a un frère : Cash. Et Cash a décidé de le venger. A sa manière. En élaborant une arnaque de haut vol.

Toutefois, l’adversaire est sur ses gardes. Et Cash et ses amis se sont peut-être attaqués à plus fort qu’eux… Dans ce genre d’opération, les alliances se font et se défont, les complices sont parfois des traîtres et les traîtres des complices. A la fin, une seule chose compte : qui est le pigeon ?

Ca$h, ou le Ocean’s Eleven à la française, casting / action / humour en moins.

Car ce film, sous le signe de l’argent et d’un gros coup monté par une bande de cambrioleurs arnaqueurs, restera à peine un film distrayant que TF1 aimera diffuser le dimanche soir. Les nombreux pseudo-rebondissements ne sont que prétexte à entretenir un faux suspense, alors que l’on sait pertinemment que tout nous sera dévoilé à la fin, et jusqu’à cette fin, le film manque cruellement de surprise. On n’a pas grand chose à se mettre sous la dent, bien peu d’action, un humour très faible, à peine n’a-t-on pas le temps de s’ennuyer vraiment car les acteurs restent sympathiques. Passée la surprise de voir Clovis Cornillac, les quelques touches agréables ne suffisent pas à remonter le niveau de ce film finalement peu passionnant.

3/10

1h40 — 2007

L'avis des lecteurs :

CatastropheTrop nazePas bonBof bofCorrectSympaBon filmTrès bonExcellentChef-d’œuvre (film non noté)
Loading...Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>