Hancock

Il y a les héros, les super-héros et il y a… Hancock. Ses superpouvoirs lui ont souvent permis de sauver d’innombrables vies, mais les dégâts monstrueux qu’il fait au passage ont fini par le rendre impopulaire. Les habitants de Los Angeles n’en peuvent plus et se demandent ce qu’ils ont bien pu faire pour mériter un « héros » pareil. Hancock est une tête de mule irascible qui n’est pas du genre à se soucier de ce que pensent les gens… du moins jusqu’à ce qu’il sauve la vie de Ray Embrey, un spécialiste des relations publiques.
Le super-héros le plus détesté au monde commence alors à réaliser qu’il n’est pas aussi insensible qu’il voudrait le faire croire…

Hancock met en scène un personnage original, puisque doté d’une très mauvaise image malgré son statut de super-héros. Le film démarre de façon sympathique sur cette bonne idée, avec une première partie où Hancock essaie de se racheter une conduite. Quelques scènes drôles, une morale facile – sur l’utilisation de la raison et non pas uniquement de la force – mais plutôt agréable, venant d’un tel film ; et plus généralement de la mentalité américaine.

Un bon rebondissement vient même relancer l’histoire au milieu du film, au moment où le rythme commençait à s’essouffler. S’en suit alors une partie romantique / dramatique bien moins efficace, mais le film n’en reste pas moins divertissant. Dommage simplement que l’idée de départ ne soit pas suffisamment bien exploitée tout au long du film.

4/10

1h32 — 2008

L'avis des lecteurs :

CatastropheTrop nazePas bonBof bofCorrectSympaBon filmTrès bonExcellentChef-d’œuvre (film non noté)
Loading...Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>