Parlez-moi de la pluie

a.k.a. Parlez-moi de la pluie

Agathe Villanova, féministe nouvellement engagée en politique, revient pour dix jours dans la maison de son enfance, dans le sud de la France, aider sa soeur Florence à ranger les affaires de leur mère, décédée il y a un an.

Agathe n’aime pas cette région, elle en est partie dès qu’elle a pu. Mais les impératifs de la parité l’ont parachutée ici à l’occasion des prochaines échéances électorales.

Dans cette maison vivent Florence, son mari, et ses enfants. Mais aussi Mimouna, femme de ménage que les Villanova ont ramenée avec eux d’Algérie, au moment de l’indépendance.

Le fils de Mimouna, Karim, et son ami Michel Ronsard entreprennent de tourner un documentaire sur Agathe Villanova, dans le cadre d’une collection sur « les femmes qui ont réussi ».

On est au mois d’Août. Il fait gris, il pleut. C’est pas normal. Mais rien ne va se passer normalement.

Un film remarquablement bien écrit par le duo Jaoui / Bacri, avec pour ce qui est des acteurs un troisième larron qui vient agrémenter le tout : Jamel Debbouze, dans un rôle sérieux.

Comme souvent dans les films de la réalisatrice, c’est les dialogues qui ressortent le plus, et ici encore, ils sont souvent excellents, le spectateur ayant de nombreuses occasions de rire malgré une histoire a priori assez simple. Rien d’extraordinaire dans la tentative de réaliser un documentaire par deux amateurs, mais le tout est rendu très agréable par les acteurs et le film devient très intéressant. Quelques longueurs, notamment durant les scènes plus « sentimentales » et notamment à la fin du film, viennent abaisser le niveau général, mais l’on conservera tout de même le sentiment d’avoir vu une nouvelle réussite d’Agnès Jaoui.

6/10

1h38 — 2008

L'avis des lecteurs :

CatastropheTrop nazePas bonBof bofCorrectSympaBon filmTrès bonExcellentChef-d’œuvre (film non noté)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *