Home

Au milieu d’une campagne calme et désertique s’étend à perte de vue une autoroute inactive, laissée à l’abandon depuis sa construction. Au bord du bitume, à quelques mètres seulement des barrières de sécurité, se trouve une maison isolée dans laquelle vit une famille. Les travaux vont reprendre et on annonce l’ouverture prochaine de l’autoroute à la circulation…

Un premier film très original signé Ursula Meier, débutant par des scènes de joie avant qu’un élément perturbateur ne vienne tout changer : le segment E57 de l’autoroute ouvre. Et dans un premier temps, tout est remarquablement réussi, rythmé, coloré, de l’arrivée des ouvriers filmés tels des extra-terrestres aux scènes burlesques dues à cette autoroute, comme le lancer de goûter. L’exact opposé d’un road-movie, agrémenté de brillantes idées et d’une mise en scène fort soignée.

Puis vient de le temps des effets à long terme, et le film devient dans sa seconde partie très dérangeant, le bruit de l’autoroute faisant peu à peu perdre raison aux habitants. Eux qui voulaient vivre isolés en viennent à s’isoler au cœur même de leur maison…
Devenu davantage brouillon, bruyant et même violent, le film montre alors une folie s’attaquant peu à peu aux personnages jadis si joyeux. La comédie fait ainsi place au drame : difficile d’accrocher autant qu’à la première partie, et surtout impossible de ressortir de salle avec le sourire. Dommage, car les idées de départ semblaient pourtant les meilleures.

5/10

1h37 — 2007

L'avis des lecteurs :

CatastropheTrop nazePas bonBof bofCorrectSympaBon filmTrès bonExcellentChef-d’œuvre (film non noté)
Loading...Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>