Morse

a.k.a. Låt den rätte komma in

Oskar est un adolescent fragile et marginal, totalement livré à lui-même et martyrisé par les garçons de sa classe. Pour tromper son ennui, il se réfugie au fond de la cour enneigée de son immeuble, et imagine des scènes de vengeance. Quand Eli s’installe avec son père sur le même pallier que lui, Oskar trouve enfin quelqu’un avec qui se lier d’amitié. Ne sortant que la nuit, et en t-shirt malgré le froid glacial, la jeune fille ne manque pas de l’intriguer… et son arrivée dans cette banlieue de Stockolm coïncide avec une série de morts sanglantes et de disparitions mystérieuses.
Il n’en faut pas plus à Oskar pour comprendre : Eli est un vampire. Leur complicité n’en pâtira pas, au contraire…

Savoureux mélange de romance et de fantastique, cette histoire d’amour adolescente est un « film de vampires » qui ne boxe pas dans la même catégorie que ses semblables.

Certes, la trame de fond est macabre et cette histoire d’amour est réservée à un public averti. Quelques effusions de sang, et autres effets du soleil contre les vampires sont autant de passages obligés dans ce genre de film. Mais celui-ci s’en tire avec les honneurs de ce coté-là tant la violence est utilisée à bon escient, sans trop d’effets inutiles. Car l’objet du film, c’est surtout la relation très émouvante qui lie les deux enfants, malgré tout ce qui les sépare.

Si le film peut sembler lent, le rythme est bien adapté à cette belle histoire où les superbes plans se multiplient. Comme dans tout film de vampire, la lumière n’est pas la bienvenue a priori mais ici, les décors suédois enneigés permettent un superbe contraste entre la nuit sombre et les champs d’un blanc immaculé où se retrouvent les deux héros. Le rouge sang n’en ressort que mieux, surtout lorsqu’il contraste avec les yeux magnifiques de la jeune actrice. Celle-ci charmera d’ailleurs sans problème le public malgré son statut de vampire…

Ce long métrage propose une vision totalement différente de celle que l’on a dans les traditionnels films d’horreur, et le pari est parfaitement relevé ; ce film-là est juste beau.

8/10

1h54 — 2008

L'avis des lecteurs :

CatastropheTrop nazePas bonBof bofCorrectSympaBon filmTrès bonExcellentChef-d’œuvre (film non noté)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *