Gran Torino

Vétéran de la Guerre de Corée quelque peu raciste, Walt Kowalski reprend les armes pour ramener l’ordre dans son quartier, tandis qu’un gang menace la famille Hmong qui habite à côté de chez lui…

Nouvelle réalisation de Clint Eastwood, Gran Torino sera surtout (sans doute) son dernier film en tant qu’acteur, quatre ans après Million dollar baby. Et ce grand homme du cinéma reste l’attraction n°1 de son dernier film, dans lequel il interprète brillamment un personnage qui lui correspond bien, de par son image de guerrier qu’il a acquise dans ses nombreux films d’action : un vétéran de la guerre, pas très ouvert sur le monde.

L’acteur & réalisateur américain manie alors l’humour noir pour introduire son histoire, dans laquelle les relations sociales jouent un rôle intéressant. Le spectateur a droit à une critique de l’Américain cliché, patriote – Kowalski est un ancien vétéran n’hésitant pas à ressortir son arme – et raciste – sa haine pour les Coréens qu’il a jadis combattus semble s’étendre aux gens de couleur en général. Malgré son âge, Clint Eastwood est très crédible : effrayant lorsqu’il hausse le ton ; brillamment troublé lorsqu’il se retrouve, chez son médecin, le seul blanc dans la salle et que c’est son nom à lui qui est écorché par des immigrés…

Le scénario du film est un peu facile (le vieil homme aigri devenant gentil) et chose regrettable, les jeunes acteurs sont bien moins doués que leur illustre partenaire. Les dialogues sont pourtant intéressants, la communication entre ces personnages hétéroclites étant souvent mouvementée. De plus, la mise en scène soignée et l’émotion dégagée par l’histoire sont efficaces et permettent à ce Gran Torino de s’en tirer avec les honneurs, afin de conclure en beauté la carrière d’acteur de Clint Eastwood.

7/10

1h55 — 2008

L'avis des lecteurs :

CatastropheTrop nazePas bonBof bofCorrectSympaBon filmTrès bonExcellentChef-d’œuvre (film non noté)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *