Away We Go

Lorsque Burt et Verona apprennent qu’ils vont devenir parents, c’est la panique. Ils détestent la ville de province où ils habitent, et maintenant que les parents de Burt déménagent, plus rien ne les y retient. Ils décident alors de partir à la recherche de l’endroit parfait où fonder leur famille. Sur leur chemin, ils rendent visite à leur famille et à de vieux amis. Certains leur paraissent fous à lier, d’autres leur donnent envie de suivre leur modèle… Mais finalement, tous vont aider à leur manière Burt et Verona à réaliser qu’ils n’ont peut être besoin que l’un de l’autre pour fonder leur foyer.

Ce Away we go est un peu un anti-Noce Rebelles, déjà de Sam Mendes et sorti la même année. Le réalisateur démarre d’ailleurs son film avec une scène d’ouverture très réussie, lançant parfaitement sa comédie.

Les choses se compliquent pourtant par la suite, lorsque le couple décide de voyager et fait de multiples rencontres. Difficile alors de ne pas penser au superbe Broken Flowers et à ses personnages atypiques – mais Sam Mendes est moins doué pour le comique que pour la tragédie, et les personnages croisés durant ce voyage n’apportent pas les scènes cocasses nécessaires pour divertir complètement le spectateur.

Et c’est même lors des passages les moins drôles que le film s’en tire le mieux, les scènes sérieuses étant les plus réussies.

6/10

1h38 — 2009

L'avis des lecteurs :

CatastropheTrop nazePas bonBof bofCorrectSympaBon filmTrès bonExcellentChef-d’œuvre (1 note(s). Moyenne : 6,00 sur 10)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *