Inception

Dom Cobb est un voleur expérimenté – le meilleur qui soit dans l’art périlleux de l’extraction : sa spécialité consiste à s’approprier les secrets les plus précieux d’un individu, enfouis au plus profond de son subconscient, pendant qu’il rêve et que son esprit est particulièrement vulnérable. Très recherché pour ses talents dans l’univers trouble de l’espionnage industriel, Cobb est aussi devenu un fugitif traqué dans le monde entier qui a perdu tout ce qui lui est cher. Mais une ultime mission pourrait lui permettre de retrouver sa vie d’avant – à condition qu’il puisse accomplir l’impossible : l’inception. Au lieu de subtiliser un rêve, Cobb et son équipe doivent faire l’inverse : implanter une idée dans l’esprit d’un individu. S’ils y parviennent, il pourrait s’agir du crime parfait. Et pourtant, aussi méthodiques et doués soient-ils, rien n’aurait pu préparer Cobb et ses partenaires à un ennemi redoutable qui semble avoir systématiquement un coup d’avance sur eux. Un ennemi dont seul Cobb aurait pu soupçonner l’existence.

Avec surtout son idée de départ plus que prometteuse – placée qui plus est dans les mains d’un réalisateur reconnu – Inception est clairement l’un des films les plus attendus cette année. Et en effet, le scénario de Christopher Nolan est génial…

Certes, sa complexité fait que durant une première partie de près d’une heure, le réalisateur s’emploie à expliquer les « règles du jeu », multipliant les exemples de rêves durant la création de l’équipe qui pratiquera par la suite la fameuse inception. On y apprend le principe des rêves emboîtés, la notion du temps ralenti, bref tout ce qui sera utile pour suivre l’action qui vient ensuite. C’est le prix à payer pour avoir une telle histoire, et le réalisateur parvient à faire passer le tout sans trop créer l’ennui.

Le tempo s’accélère bien sûr ensuite, avec des scènes d’action très rythmées et fort bien filmées, et des effets spéciaux rendus déjà cultes par les bandes-annonces. Le monde du rêve permet au cinéaste d’imaginer les scènes les plus folles et les images sont souvent sublimes. Avec toujours un mélange de réel et de rêve, des concepts de déformation du temps et autres contrôles de l’esprit qui se révèlent passionnants. Le tout porté par une musique très forte de Hans Zimmer pour scotcher définitivement le spectateur à son siège. Époustouflant.

Inception serait-il alors LE chef-d’œuvre de Nolan ? Pas tout à fait… La faute à des petits défauts sur lesquels il est trop difficile de ne pas tiquer, comme ce choix de chanson d’Édith Piaf qui gène lorsqu’il est couplé avec la présence de Marion Cotillard. Et l’on peut quand même reprocher un manque de sobriété dans la mise en scène, certains plans étant accentués de façon trop superficielle, explication à l’appui – on voit par exemple trop souvent utilisés la perte de gravité ou le ralenti, sans doute autant pour rappeler le principe au spectateur que pour montrer le talent du réalisateur. Ou encore regretter les fusillades dans le décor enneigé, carrément dignes d’un jeu vidéo…

Mais Inception n’en est pas moins un excellent film de science-fiction, original, ambitieux, et bien maîtrisé. Histoire ingénieuse, acteurs brillants, mise en scène rythmée : avoir autant d’atouts réunis dans un seul film est suffisamment rare pour que celui-ci soit apprécié à sa juste valeur – et non pas seulement comme le blockbuster de l’été. Plutôt comme un superbe film d’action qui donne à réfléchir.

8/10

2h28 — 2010

L'avis des lecteurs :

CatastropheTrop nazePas bonBof bofCorrectSympaBon filmTrès bonExcellentChef-d’œuvre (2 note(s). Moyenne : 7,00 sur 10)
Loading...Loading...

Une réflexion sur “ Inception ”

  1. Complétement d’accord avec le commentaire de Babou mais quand même déçue car je m’attendais à mieux :)

    Je trouve personnellement que le concept n’est pas assez exploité (et pourquoi est-ce que leurs rêves ne sont-ils pas plus fun ?!), on se retrouve avec un film sympa certes mais une sorte de pseudo-matrix, non ?

    Au final c’est plus un film d’action qu’autre chose et je trouve ça dommage ! Mais il est bien quand meme hein ! Aller le voir !

    8 / 10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>