Scream 4

10 ans se sont écoulés depuis les terribles meurtres commis par Ghostface. Sidney Prescott est parvenue à tourner la page mais c’est tout de même avec appréhension qu’elle retourne à Woodsboro pour le lancement de son premier roman.
Ses retrouvailles avec sa cousine Jill ainsi qu’avec le duo de choc Dewey et Gale seront de courtes durées : Ghostface est de retour mais cette fois-ci les règles vont changer.

15 ans après le génial Scream, Wes Craven propose aux nostalgiques de revenir à Woodsboro pour un quatrième volet.

Déjà les deux suites jouaient beaucoup sur le fait qu’elles étaient des suites, en assumant totalement leur statut de « méta-film » avec un passage en revue des codes des films d’horreurs comme fil conducteur. Ce quatrième épisode ne déroge pas à la règle, mais parvient à surprendre (!) avec son introduction aussi réussie que celle – devenue culte – de Scream.

Autre point fort du film, il assume également son époque : les survivants des précédents opus ont vieilli et ne reviennent pas en tant que « nouvelles stars » – même si ce constat est moins vrai pour une Courteney Cox horriblement refaite que pour Neve Campbell, à la fragilité touchante et parfaitement en adéquation avec son personnage traumatisé. Les nouvelles technologies et leurs adeptes ont pris le pouvoir et donnent aux meurtres une nouvelle dimension ; le sheriff résume à ce propos remarquablement la situation : a generation’s tragedy is the next one’s joke.

Reste ensuite le slasher classique aux meurtres qui s’enchaînent à un rythme impressionnant, sans trop de suspense ni de nouveauté. Mais le plaisir du divertissement et les bons points distribués plus haut font de Scream 4 un film de bien meilleure facture que tous les films du genre que le premier du nom aura malheureusement inspirés.

6/10

1h50 — 2011

L'avis des lecteurs :

CatastropheTrop nazePas bonBof bofCorrectSympaBon filmTrès bonExcellentChef-d’œuvre (2 note(s). Moyenne : 2,50 sur 10)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *