Cars 2

Dans Cars 2, Flash McQueen, la star des circuits automobiles, et son fidèle compagnon Martin la dépanneuse reprennent la route pour de nouvelles aventures. Les voilà partis pour courir le tout premier Grand Prix Mondial, qui sacrera la voiture la plus rapide du monde ! Mais la route du championnat est pleine d’imprévus, de déviations et de surprises hilarantes, surtout lorsque Martin se retrouve entraîné dans une histoire comme il n’en arrive qu’à lui : une affaire d’espionnage international ! Ecartelé entre son désir d’assister Flash McQueen dans cette course particulièrement difficile et celui de mener à bien une mission d’espionnage top secrète, Martin se lance dans un voyage bourré d’action et une course-poursuite explosive sur les routes du Japon et de l’Europe, suivi par ses amis et regardé par le monde entier. Sur la route, Flash et Martin trouveront de l’action, de l’humour effréné et de tout nouveaux personnages – agents secrets, redoutables méchants et adversaires décidés sur les circuits automobiles…

3 ans après Cars, sans doute l’un des Pixar les moins aboutis, voilà sa suite… qui sans grande surprise est un cran en-dessous, toujours distrayante mais loin d’être brillante.

Finalement, les mêmes problèmes sont présents : il est difficile de s’attacher vraiment à ces personnages de voitures, alors que Pixar excelle si souvent dans l’émotion. Et les blagues autour du champ lexical de la mécanique automobile finissent par ne plus amuser tant que ça.

Le scénario mis en place est assez inventif, avec l’apparition de personnages d’agents secrets qui permettent l’utilisation de nombreux gadgets plus surprenants les uns que les autres. Mais là où le premier épisode était « simplement » un hommage appuyé aux voitures mythiques, ce second volet est trop décousu, entre les courses de son héros (Flash) et les péripéties de son antihéros (Martin). L’histoire devient davantage un prétexte pour sillonner le monde, que pour raconter une trame bien ficelée.

Reste le graphisme toujours aussi abouti, avec quelques scènes de courses visuellement bluffantes. Et un rythme qui ne faiblit pas, permettant au moins de ne jamais s’ennuyer.

5/10

1h52 — 2011

L'avis des lecteurs :

CatastropheTrop nazePas bonBof bofCorrectSympaBon filmTrès bonExcellentChef-d’œuvre (1 note(s). Moyenne : 4,00 sur 10)
Loading...Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>