Mission : Impossible – Protocole fantôme

a.k.a. Mission: Impossible – Ghost Protocol

Impliquée dans l’attentat terroriste du Kremlin, l’agence Mission Impossible (IMF) est totalement discréditée. Tandis que le président lance l’opération « Protocole Fantôme », Ethan Hunt, privé de ressources et de renfort, doit trouver le moyen de blanchir l’agence et de déjouer toute nouvelle tentative d’attentat. Mais pour compliquer encore la situation, l’agent doit s’engager dans cette mission avec une équipe de fugitifs d’IMF dont il n’a pas bien cerné les motivations…

Brad Bird, auteur des très bons Le Géant de fer et Les Indestructibles, a la lourde tache de relever le niveau de la saga Mission Impossible, clairement pas à la hauteur des attentes jusqu’alors.

Et ça commence plutôt bien, avec un générique rappelant la série – bien dénigrée dans les précédents films – avec la fameuse mèche qui brûle. On note aussi le retour d’une vraie mission, avec un plan et un objectif clairement définis et un vrai travail d’équipe – autant de notions caractéristiques de la série qui avaient été perdues depuis le premier Mission : Impossible.

Fort de son passé d’animateur, Bird axe bien sûr le film sur des scènes d’action très rythmées mais joue aussi, de façon plus novatrice dans la saga, la carte de l’humour. Simon Pegg a ainsi un rôle bien plus important et vient détendre l’atmosphère au milieu des cascades, parfois impressionnantes mais souvent trop longues. C’est malheureusement là que le bât blesse : les 2h13 ne passent pas très vite, l’overdose d’action lassant rapidement d’autant que le réalisme n’est toujours pas au rendez-vous. Un léger mieux donc, mais ça reste globalement très moyen…

4/10

2h13 — 2011

L'avis des lecteurs :

CatastropheTrop nazePas bonBof bofCorrectSympaBon filmTrès bonExcellentChef-d’œuvre (1 note(s). Moyenne : 3,00 sur 10)
Loading...Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>