Young adult

Originaire d’une petite ville de province où elle s’ennuyait à mourir, Mavis Gary s’est installée à Minneapolis où elle est devenue auteur de romans pour ados. Mais lorsqu’elle apprend que son ex-petit copain de lycée est devenu papa, elle décide de revenir sur les lieux de son enfance pour le reconquérir. Tandis que Mavis semble sûre d’elle et de son pouvoir de séduction, la situation ne tourne pas à son avantage. Elle noue alors une relation peu banale avec un ancien camarade de lycée, mal dans sa peau, qui, malgré les apparences, lui ressemble plus qu’il n’y paraît…

Jason Reitman, qui bénéficie désormais d’une bonne cote de popularité, peut centrer ses comédies grinçantes sur des têtes d’affiches très vendeuses. Après George Clooney dans In the air, c’est ici Charlize Theron qui s’y colle. Le cinéaste réussit au moins ses castings, puisque c’est à nouveau une bien belle performance livrée par l’héroïne de Young Adult, remarquable dans son rôle de jeune adulte détestable mais attachante.

L’idée du film est simple : ce personnage assez hautain qui a bien réussi dans la vie professionnelle, revient dans sa petite ville natale tenter de reconquérir un ex, marié et père depuis peu. Tentative de cassage de couple, clichés sur les gens modestes restés vivre dans le Minnesota : tout y passe. C’est plutôt amusant par moments, avec il est vrai un aspect tragicomique qui vient briser ce que l’on sait des comédies romantiques.

Mais le film ne va jamais très loin, finalement à l’image du précédent long métrage de Reitman junior. La galerie des personnages n’est pas digne d’un road-movie à la Broken Flowers par exemple… D’autant que les différents protagonistes semblent toujours apparaître par magie, juste pour redonner du rythme au scénario mais sans un travail d’écriture très poussé. Le tout manque cruellement d’imagination, et après quelques sourires, on se dirige lentement mais sûrement vers une happy-end pour les valeurs sûres : le couple et le bonheur des gens « simples » du Minnesota. Les mêmes défauts que dans In the air qui n’osait pas non plus pousser le politiquement incorrect trop loin.

4/10

1h33 — 2012

L'avis des lecteurs :

CatastropheTrop nazePas bonBof bofCorrectSympaBon filmTrès bonExcellentChef-d’œuvre (film non noté)
Loading...Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>