Starbuck

Alors qu’il s’apprête à être père, David Wosniak, éternel adolescent de 42 ans, découvre être le géniteur anonyme de 533 enfants déterminés à le retrouver.

Une comédie fort amusante, rythmée par un accent québécois chantant qui ne gâche rien – même si quelques sous-titres sont parfois nécessaires ! Même si le film n’évite pas les clichés avec surtout une galerie d’enfants assez caricaturaux, l’essentiel est là : les gags sont plutôt bien amenés et fonctionnent pour la plupart très bien. Patrick Huard, qui multiplie les t-shirts de comics, est en plus très bon en grand enfant.

L’une des forces du film, c’est aussi que les quelques séquences émotion ne ternissent pas le tableau, tant Ken Scott prend soin d’ajouter une vanne à chaque fois que la mièvrerie commence à s’installer. La plus romantique des scènes – une demande en mariage – finit ainsi en dispute pour le plus grand bonheur des spectateurs venus chercher des fous rires. Original et drôle, Starbuck est un vrai bon divertissement.

7/10

1h49 — 2011

L'avis des lecteurs :

CatastropheTrop nazePas bonBof bofCorrectSympaBon filmTrès bonExcellentChef-d’œuvre (1 note(s). Moyenne : 7,00 sur 10)
Loading...Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>