Expendables 2: unité spéciale

a.k.a. The Expendables 2

Les Expendables sont de retour, et cette fois, la mission les touche de très près…
Lorsque Mr. Church engage Barney Ross, Lee Christmas, Yin Yang, Gunnar Jensen, Toll Road et Hale Caesar – et deux nouveaux, Billy The Kid et Maggie – l’opération semble facile. Mais quand l’un d’entre eux est tué, les Expendables jurent de le venger. Bien qu’en territoire hostile et donnés perdants, ils vont semer le chaos chez leurs adversaires, et se retrouver à tenter de déjouer une menace inattendue – cinq tonnes de plutonium capables de modifier l’équilibre des forces mondiales. Cette guerre-là n’est pourtant rien comparée à ce qu’ils vont faire subir à l’homme qui a sauvagement assassiné leur frère d’armes…

Cette suite de The Expendables est du même acabit, même si Stallone délègue cette fois la réalisation : on a à nouveau un film d’action très bourrin, au scénario simpliste mais assumé. D’autres « anciennes gloires » du genre rejoignent un casting prestigieux, alors qu’on regrette par exemple l’absence de Mickey Rourke qui – tout comme Stallone – collait particulièrement à l’esprit du premier film tant son come-back avait été impressionnant à la fin des années 2000.

Ce second volet n’a finalement qu’un seul intérêt : multiplier les références non encore utilisées dans le premier épisode – et à ce jeu-là c’est le nouveau Chuck Norris qui l’emporte aisément, avec quelques scènes très amusantes sur sa notoriété si particulière. Pour le reste, c’est très creux, et pas même spécialement impressionnant niveau action. On reste donc encore sur notre faim.

3/10

1h42 — 2012

L'avis des lecteurs :

CatastropheTrop nazePas bonBof bofCorrectSympaBon filmTrès bonExcellentChef-d’œuvre (film non noté)
Loading...Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>