Skyfall

Lorsque la dernière mission de Bond tourne mal, plusieurs agents infiltrés se retrouvent exposés dans le monde entier. Le MI6 est attaqué, et M est obligée de relocaliser l’Agence. Ces événements ébranlent son autorité, et elle est remise en cause par Mallory, le nouveau président de l’ISC, le comité chargé du renseignement et de la sécurité. Le MI6 est à présent sous le coup d’une double menace, intérieure et extérieure. Il ne reste à M qu’un seul allié de confiance vers qui se tourner : Bond. Plus que jamais, 007 va devoir agir dans l’ombre. Avec l’aide d’Eve, un agent de terrain, il se lance sur la piste du mystérieux Silva, dont il doit identifier coûte que coûte l’objectif secret et mortel…

Pour son cinquantième anniversaire, James Bond poursuit le virage entamé avec succès par Casino Royale, à savoir : moins de gadgets, des James Bond girls moins potiches, pour des films d’action plus intelligents. Il y a bien des différences importantes avec le premier opus joué par Daniel Craig, mais la qualité est encore au rendez-vous.

Casino Royale racontait la première mission de l’agent secret, et optait par un style particulièrement musclé, qui convient d’ailleurs très bien à son acteur principal. Quelques années après, Sam Mendes choisit de prendre la direction opposée : anniversaire oblige, c’est l’heure du bilan et Bond, (légèrement) vieillissant, n’a plus toutes ses capacités d’antan, mais se voit forcé de reprendre du service. Le réalisateur britannique ose même revenir sur les origines de Bond en évoquant son enfance, une vraie nouveauté. La recette employée est donc similaire à la trilogie de Nolan, qui avait osé – et fort bien réussi – une approche originale du mythe Batman, d’abord à travers son enfance (Batman Begins) puis en le faisant se battre malgré son âge « avancé » (The Dark Knight Rises).

Pas étonnant finalement quand on connaît le brio avec lequel Sam Mendes traite de sujets plutôt dramatiques (American Beauty, Noces Rebelles, et dans une moindre mesure, Away we go). Des doutes légitimes flottaient en revanche sur sa capacité à mettre en scène de l’action digne de 007. La réponse ne se fait pas attendre : dès la scène d’introduction, il réalise un enchaînement de courses-poursuites remarquable. Et si la suite du film évite l’overdose d’action invraisemblable, elle est même rythmée par de très jolies scènes, comme ce combat en ombres chinoises (à Shanghai :)) vraiment réussi visuellement. Les lumières sont aussi à l’honneur dans une fin plus sombre, joliment éclairée par des feux d’explosion, là encore à la photographie impressionnante.

Épisode-bilan oblige, Skyfall a la bonne idée de jouer de références sur la saga en renouant avec un humour quelque peu oublié par les derniers films, ou bien en offrant par exemple une virée en Aston Martin qui ravira les fans. Côté casting, Javier Bardem campe un méchant assez charismatique et même souvent amusant. Voilà qui confirme qu’il trouve de meilleurs rôles lorsqu’il joue le vilain, après sa prestation géniale dans No Country for Old Men.

Alors, le cocktail réflexion & action de Batman, avec un méchant réussi : s’approcherait-on du Dark Knight ? Malheureusement le film n’atteint pas cette qualité-là, déjà parce qu’on n’exploite pas autant le personnage de Bardem que celui de Ledger dans le chef-d’œuvre de Nolan. Et le constat est encore plus vrai pour la James Bond girl française du film (Bérénice Marlohe), expédiée en quelques scènes à peine. Enfin, le choix de partir en Écosse à la fin du film est autant discutable du point de vue de James Bond que de celui de Mendes : si on ne peut pas dire que l’agent secret met vraiment toutes les chances de son côté en s’isolant ainsi, il en va de même pour le cinéaste. Le combat final est certes joli visuellement mais fait légèrement baisser le niveau du film, qui aurait pu gagner à être un peu moins long. Rien qui n’empêche Skyfall d’être sans doute le meilleur de la série.

7/10

2h23 — 2012

L'avis des lecteurs :

CatastropheTrop nazePas bonBof bofCorrectSympaBon filmTrès bonExcellentChef-d’œuvre (1 note(s). Moyenne : 6,00 sur 10)
Loading...Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>