Snowpiercer, Le Transperceneige

a.k.a. Snowpiercer

2031. Une nouvelle ère glaciaire. Les derniers survivants ont pris place à bord du Snowpiercer, un train gigantesque condamné à tourner autour de la Terre sans jamais s’arrêter. Dans ce microcosme futuriste de métal fendant la glace, s’est recréée une hiérarchie des classes contre laquelle une poignée d’hommes entraînés par l’un d’eux tente de lutter. Car l’être humain ne changera jamais…

Un film de SF percutant, à mi-chemin entre la violence dérangeante de Battle Royale et l’anticipation de Soleil Vert. Avec un humour noir frôlant parfois le burlesque, que Joon-ho Bong distille afin de faire de son film un œuvre complètement atypique.

Cette adaptation de la bande-dessinée française est en effet surprenante par sa forme, violente, mais elle l’est aussi grâce à son scénario : en se rebellant et en remontant les wagons du train géant dans lequel ils sont confinés, les rebelles découvrent – et font découvrir aux spectateurs – une voiture nouvelle très régulièrement : ainsi le décor change, mais surtout un nouveau rebondissement intervient et maintient le rythme à un niveau étonnamment élevé. Certains passages sont certes clichés, mais la plupart amènent un piquant au film en apportant une vraie réflexion.

Bref, Snowpiercer c’est du tout bon, avec en prime de jolies personnages, notamment Mason (jouée par Tilda Swinton) et celui d’Ed Harris dans un rôle de manipulateur proche de celui qu’il tenait déjà dans The Truman Show.

8/10

2h06 — 2013

L'avis des lecteurs :

CatastropheTrop nazePas bonBof bofCorrectSympaBon filmTrès bonExcellentChef-d’œuvre (film non noté)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *