Des hommes et des dieux

Des hommes et des dieux

Des hommes et des dieuxXavier Beauvois

20102 h 00 min
Résumé

Un monastère perché dans les montagnes du Maghreb, dans les années 1990. Huit moines chrétiens français vivent en harmonie avec leurs frères musulmans. Quand une équipe de travailleurs étrangers est massacrée par un groupe islamiste, la terreur s’installe dans la région. L'armée propose une protection aux moines, mais ceux-ci refusent. Doivent-ils partir ? Malgré les menaces grandissantes qui les entourent, la décision des moines de rester coûte que coûte, se concrétise jour après jour…Ce film s’inspire librement de la vie des Moines Cisterciens de Tibhirine en Algérie de 1993 jusqu’à leur enlèvement en 1996.

Métadonnées
Réalisateur Xavier Beauvois
Durée 2 h 00 min
Date de sortie 18 mai 2010

Avec Des hommes et des dieux, Xavier Beauvois s’inspire d’un drame mêlant politique et religion, sujets ô combien dangereux. Pourtant, malgré une description détaillée de tous les protagonistes intervenant dans cette affaire, il ne prend pas parti, et c’est là une des forces du film. En fait, le cinéaste se concentre sur ce qui semble de prime abord bien moins vendeur : le quotidien du groupe de moines, leurs prières, leurs travaux journaliers. Et il parvient à rendre tout cela passionnant. Bien aidé bien sûr par le drame qu’ils sont en train de vivre, toujours présent en trame de fond, il arrive à faire ressentir cette tranche de vie comme si le spectateur appartenait à cette communauté. Et l’on se pose irrémédiablement les mêmes questions que les personnages dont on suit le dilemme, quand on ne se surprend pas à fredonner leurs chants religieux… Tourné de façon remarquablement sobre, ce film est surtout un drame très poignant. Les quelques touches d’humour sont d’une force inouïe, replacées dans un contexte si difficile. Et les émotions sont évidemment au rendez-vous à cause du choix cornélien qui s’offre aux moines en danger – émotions réunies notamment dans une superbe scène du dernier dîner où les travellings s’enchaînent pour montrer tour à tour chaque acteur. Magnifique.