Le jour où la Terre s’arrêta

Le jour où la Terre s'arrêta

The Day the Earth Stood StillScott Derrickson

20081 h 42 min
Résumé

L'arrivée sur Terre de Klaatu, un extraterrestre d'apparence humaine, provoque de spectaculaires bouleversements. Tandis que les gouvernements et les scientifiques tentent désespérément de percer son mystère, une femme, le docteur Helen Benson, parvient à nouer un contact avec lui et à comprendre le sens de sa mission. Klaatu est là pour sauver la Terre... avec ou sans les humains.

Métadonnées
Réalisateur Scott Derrickson
Durée 1 h 42 min
Date de sortie 10 décembre 2008

Un classique de la SF revisité, mais surtout gâché : ce film n’est clairement pas bon. Le remake est modernisé et américanisé, avec une introduction bâclée amenant un extra-terrestre au cœur de New-York… puis se rendant rencontrer un « collègue » dans un MacDo.

L’extra-terrestre en question vient alarmer les humains à propos du mal qu’ils font à leur planète. L’idée n’est certes pas mauvaise, mais comme pour M. Night Shyamalan dans son Phénomènes, la forme n’est pas une réussite (effets spéciaux passables mais mal exploités). Et malheureusement ici, le fond n’est pas franchement bien utilisé non plus. Il y a pour cela bien trop d’ellipses et de scènes décousues et/ou pathétiques.

Impossible dès lors de suivre la logique du film, qui veut que les aliens changent d’avis sur les hommes. Il est pourtant vainement expliqué qu’après des années d’études du comportement humain ayant amené à la décision d’éliminer la race humaine, l’extra-terrestre chargé de cette mission découvre – après une grosse demi-heure en compagnie de Jennifer Connelly – une « autre facette » de l’homme.

Pas d’action ni de surprise quelconque, une morale classique mal amenée et une réalisation mal maîtrisée ; seule finalement l’interprétation de Keanu Reeves, impassible comme son personnage robotisé, est à conserver.